Il y a deux ans j’ai fait mon premier potager, je dis « je » mais c’étaient plutôt mes parents qui avaient fait le plus gros (entre autres : retourner la terre, etc), puis ils m’ont appris comment faire pour planter, quand et comment arroser, etc. J’y avais pris goût ! Mais lorsque nous avons déménagé en Belgique, nous n’avions pas pu faire des potager en terre, puisque le jardin était du faux gazon.
Alors lorsque nous sommes arrivés ici, j’ai décidé de m’y remettre. Mais j’avais un peu peur des résultats pour de nombreuses raisons comme : un ensoleillement plus faible que dans le grand ouest français, peur de d’avoir trop à faire dans le jardin (c’est un sacré boulot^^), pas envie de m’investir dans un potager d’une maison où je ne suis pas sûre de rester longtemps (on envisage d’acheter). Alors j’ai commencé à regarder comment faire de la culture en pot, en intérieur donc. Surtout qu’ici nous avons une très belle véranda dans laquelle il fait bien chaud de jour comme de nuit.
De fil en aiguille, je me suis renseignée sur les périodes pour jardiner : quand planter les graines, quand récolter etc… et là j’ai découvert la technique des semis en bouteille ! Première étape pour faire pousser des légumes chez moi !

Vous allez voir c’est super simple !

On a besoin de :

– bouteilles en plastique : 1L minimum (pour 3 graines environ)
– d’un cutter
– de scotch
– de billes d’argile, des cailloux pour draine ou encore du gravier
– du terreau (spécial semis de préférence)
– de l’eau

1, 2 & 3. Récupérer des bouteilles en plastique, puis les couper à environ 3/4 avec un cutter. On fait la même chose sur le nombre de bouteilles qu’on souhaite.

4. Dans la partie coupée on met environ 1/3 de gravier, des billes d’argiles ou des petits cailloux. Nécessaires pour drainer !

5. On met de l’eau jusqu’au-dessus des graviers.

6. On met du terreau par-dessus.

7. On plante les graines, et surtout on remet un peu de terreau.

On répète l’opération autant de fois qu’on veut.

Pour les plantes comme les courgettes qui ont de grosses graines, on va en planter deux pour qu’elles aient assez de place pour de développer. Pour les tomates, on va en mettre trois. Plus les graines sont petites, plus on peut en mettre. On se sait jamais ce qui va réellement prendre, donc autant en mettre plusieurs.

8. On scotche la partie haute de la bouteille, et on ferme le bouchon. Oui oui, la bouteille doit rester fermée dans un premier temps, le but étant que les graines germent grâce à l’effet de serre. Il y a tout ce qu’il faut pour cela : chaleur, humidité, terreau.
Une fois les bouteilles scotchées et fermées, on let place à la lumière, et on patiente tranquillement (~une semaine).


9. On observe au fil des jours. Ca va très vite en réalité, à peine deux jours pour voir des petites tiges sortir pour les laitues par exemple, à une semaine pour les courgettes et tomates par exemple. On n’ouvre toujours pas !
Pour les courgettes j’avais d’abord vu les racines avant de voir la tige !

10. Environ 1 semaine, dix jours… dès que les tiges ont bien grandi, on va dire une fois qu’elles ont dépassé les 4, voire 5 centimètres de hauteur, on ouvre la bouteille.

11. Les plantes vont encore pousser et dès qu’on remarque qu’elles sont un peu à l’étroit, on peut enlever le scotch et les laisser prendre l’air ainsi, on surveille que la terre est toujours humide.

12. Puis on attend encore un peu et on peut les rempoter dans un pot plus grand, l’occasion de leur donner du terreau bien frais, mais surtout plus de place. La véranda n’a pas pour but d’être une serre pour les plantes, j’ai donc mis deux plants par pot, mais ce n’est que temporaire.
J’ai été très surprise parce que toutes mes graines ont poussé avec cette technique. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre et vu que je voulais absolument que ça pousse, une semaine après avoir fait mes premiers semis en bouteille, j’en ai refait. Du coup j’ai en tout 12 plants de courgettes (et je ne vous parle pas des autres légumes que j’ai planté^^)! Vu que je n’ai pas assez de place dans ma véranda, je compte en mettre en terre « le surplus » d’ici quelques semaines. Je ne vais pas me plaindre que tout ait poussé hein ?! :]

Voilà pour cette technique !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Alix

    Wahou, oui, ça à l’air super efficace comme technique !!
    Ici il va falloir attendre encore un peu, il a neigé encore cette nuit !!
    mais ça donne envie de se lancer à fond, merci !
    Alix

    Répondre
  2. Emmanuelle CM

    Je ne connaissais absolument pas cette technique. J’aimerais beaucoup faire pousser mes propres légumes mais à ce jour, je n’y connais rien en jardinage. Cette technique a l’air assez simple et efficace. Pour débuter, ce peut être une bonne option. Merci !

    Répondre