dree_eye

2011, mois après mois…

Janvier : Dernier mois à Lyon

Depuis septembre j’étais à Lyon pour mon dernier diplôme : le Master 2 Gestion Editoriale et Communication Internet. Ce mois de janvier était rempli de projets à terminer, et de moments de joies avec mes ami(e)s de cette promotion. Toute l’année avait été intense et riche en magnifiques rencontres.

Février : Stage à Nantes

Ce mois-là je commençais mon stage de fin d’études en tant que Community Manager chez MonNuage à Nantes. Je découvrais la vie à 2 dans un petit appartement, et me voyais même espérer trouver un travail à Nantes pour l’y rejoindre.

Mars : Suite Stage à Nantes

Ce stage me plaisait beaucoup. Les projets étaient intéressants et l’équipe vraiment sympa, de bons moments s’y sont passés. Niveau familial, un membre de la famille de mon copain a eu un grave accident qui nous a tous bouleversés.Je découvrais aussi plus le monde et les travaux de mon copain, c’était très intéressant.

Avril : Fin de stage et de vie à Nantes

Trois mois ça passe finalement très vite, la période où je vivais à Nantes allait doucement finir… Je vivais près de ma famille (1h de route), et y passais souvent les we. Je commençais à remettre mes profils Viadéo et LinkedIn à jour et commençais à regarder les emplois. J’ai eu certaines propositions intéressantes, puis je suis tombée sur une offre qui m’a beaucoup plu, j’ai postulé. J’ai eu un premier entretien et beaucoup d’espoir ! Cependant le dernier jour de mon stage je me rappelle m’être assise à l’arrêt en attendant le tram et avais senti une angoisse, ne pas savoir ce que j’allais faire les prochines semaines, les prochins mois… c’était très difficile pour moi.

Mai : Mémoire de fin d’études

Je n’ai pas attendu longtemps pour savoir qu’elle allait être la prochaine étape de ma vie. D’un côté je rédigais mon Mémoire de fin d’études, et de l’autre côté j’attendais d’en savoir plus sur ma vie pro future. Et hop, second entretien. Et LA réponse : j’étais engagée ! :) Le poste étant dans l’ouest parisien un autre déménagement allait encore se faire… Il a alors fallu que je gère bien mon temps entre la rédaction du mémoire, la recherche d’appartement (très compliquée à Paris -pour des logements ultra chers-!!!), et les allers-retours que je devais effectuer à Lyon pour mes entrtiens de fin d’année universitaire.

Juin : Début de la vie professionnelle

Je commençais ma vie professionnelle le 15 juin. J’avais emménagé début juin juste après avoir trouvé l’appartement qui me plaisait le plus, avec un propriétaire sympathique. J’emménageais, je prenais mes marques. J’ai venu ma voiture, ma moto car là j’étais à quelques minutes à pied de mon travail, et n’avais ni besoin de ces véhicules ni la place de les garer.

Juillet :

Je prenais doucement mes marques tant dans la ville que dans mon emploi. J’apprenais à vivre en Ile De France, entre les énormes centres commeciaux, les transports en commun et les bouchons… Mais l’été déjà bien présent me rappelait bien évidemment que je n’aurais pas de vacances !

Août : Des vacances mais pas pour moi

Vacances de Chéri-Chéri qui est venu quelques temps chez moi, puis la famille. Ca faisait de la compagnie. J’ai revu des vieilles connaissances vivant désormais à Paris eux aussi.

Septembre : Quelques peurs et un retour au bercail

Septembre a été un mois fort en émotions. D’abord mon CDI a été validé, je ne suis officiellement plus étudiante mais Community Manager. Cependant je n’ai pas énnoncé ici les (nombreux) problèmes rencontrés par plusieurs membres de ma famille (déceptions amoureuses, ou problèmes de santé) mais disons que le mois de septembre rassembla toutes les peurs accumulées précédemment, comme un gros craquage. Et des journées à l’hôpital se sont enchaînées. Je suis alors rentrée chez moi une semaine afin d’aider ma famille etêtre auprès d’eux. Les choses se sont arrangées. J’ai aussi pu profiter d’un we en Vendée, aux Sables d’Olonne précisément, et le son des vagues déferlant sur la plge déserte survolée de mouettes m’avait fait un bien fou. Le soleil était au rendez-vous, la douceur aussi. Un bol d’air qui m’avait ranimée et redonné toute la pêche qu’il me fallait pour rentrer en IDF.

Octobre : Boulot !

Ce mois-là a été intense au niveau boulot, les projets se sont succédés, je me suis vraiment bien éclatée :)

Novembre : Retour au bercail

Novembre était plus paisible et a commencé avec l’amertume de repenser à ceux qui ont disparu. Toujours du boulot, et des projets qui m’ont beaucoup plu. Et des retours dans ma famille, ce qui a toujours le don de me ressourcer, j’aime être auprès d’eux ! :)

Décembre : Ça bouge

J’aime la fin de l’année. J’aime la période de Noël et tout ce qu’elle représente pour moi comme je vous le disais ici. Les Fêtes de Noël me mettent en joie, même si cette année était bien différente, n’étant plus étudiante je n’avais pas deux semaines de vacances pour glandouiller à Noël. La je faisais beaucoup de routes, d’heures de train, pour à peine quelques jours en famille. Mais cela en valait la peine. Entre des fou rires, du bon vin et de très bons moments, les fêtes ont été très agréables ! :) Et Nouvel An sur Paris avec quelques amis tout autant. De quoi retrouver la pêche !

Une année qui a été riche en émotions comme l’année 2011 finalement. J’espère que celle qui arrive pourra m’apporter des réponses, des concrétisations et principalement de bons moments avec mes proches.

Bonne Année à vous tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pas de commentaire

  1. May

    Ton année a été plus que remplie. Je ne sais pas si tout s’est arrangé depuis septembre. J’espère que oui. Dans tous les cas (je crois que je te l’ai déjà dit mais), je te trouve très forte et courageuse. Prend soin de toi.

    J’espère que la transition étudiante/entreprise se passera aussi bien pour moi. J’appréhende un peu (beaucoup).

    Répondre
    • Dree

      Disons qu’il y a « arrangée » et « arrangée ». Mais ça suit son cours.

      Tu verras la transition est particulière… J’ai rapidement trouvé un travail, du coup je n’ai pas eu de temps de répis, ni trop de temps à réfléchir sur mon avenir incertain… (ouf !).
      Quant à la vie pro, on s’y faiut très rapidement. Mais au début c’est difficile : pas de vacances. J’ai pu prendre (en anticipation) quelques jours de repos pour rentrer chez moi, mais le plus dur a été les vacances de Noël ! Juste le we… Ca c’était difficile alors qu’avant je rentrais toujours pendant les 2 semaines de vacances, même si j’avais du boulot à faire. Au moins j’étais à la maison avec eux. Mais là non…
      Je te souhaite que ça se passe en douceur cette transition ! Tu commences déjà à chercher ?

      Répondre
  2. May

    Ton année a été plus que remplie. Je ne sais pas si tout s’est arrangé depuis septembre. J’espère que oui. Dans tous les cas (je crois que je te l’ai déjà dit mais), je te trouve très forte et courageuse. Prend soin de toi.

    J’espère que la transition étudiante/entreprise se passera aussi bien pour moi. J’appréhende un peu (beaucoup).

    Répondre
    • Dree

      Disons qu’il y a « arrangée » et « arrangée ». Mais ça suit son cours.

      Tu verras la transition est particulière… J’ai rapidement trouvé un travail, du coup je n’ai pas eu de temps de répis, ni trop de temps à réfléchir sur mon avenir incertain… (ouf !).
      Quant à la vie pro, on s’y faiut très rapidement. Mais au début c’est difficile : pas de vacances. J’ai pu prendre (en anticipation) quelques jours de repos pour rentrer chez moi, mais le plus dur a été les vacances de Noël ! Juste le we… Ca c’était difficile alors qu’avant je rentrais toujours pendant les 2 semaines de vacances, même si j’avais du boulot à faire. Au moins j’étais à la maison avec eux. Mais là non…
      Je te souhaite que ça se passe en douceur cette transition ! Tu commences déjà à chercher ?

      Répondre
  3. Marie

    Effectivement ton année 2011 a été bien remplie et mouvementée. Tout le bonheur posible pour 2012 :)
    A bientôt

    Répondre