Chaque mois le rendez-vous des #HistoiresExpatriées (organisé par Lucie du blog L’occhio di Lucie) aborde un nouveau thème autour de la vie à l’étranger. Pour l’édition du mois d’avril, le thème a été choisi par Océane’s family : les nouvelles habitudes adoptées depuis qu’on vit à l’étranger.

Cela fait plus d’un an que mon mari et moi vivons à Cambridge, j’ai également vécu un an à Guildford, pour ainsi dire… j’ai adopté de nombreuses habitudes anglaises. Je vais en présenter seulement 5 ici !

#1 Acheter des vêtements en magasin

Ça paraît tout bête comme ça, mais acheter des vêtements en magasin peut être très compliqué selon les morphologies. C’est d’ailleurs une des premières choses qui m’a marquée en Angleterre alors qu’en France on trouve difficilement des habits au-delà de la taille 46, ou alors il faut aller dans le rayon « grandes tailles » qui est souvent petit, et rempli d’habits ridiculement moches.
Ici, tous les magasins proposent les articles dans toutes les tailles, du XS au XXXL sans avoir de rayon dédié. Un modèle de vêtement est disponible en rayon dans toutes les tailles. Point.

#2 Faire du sport régulièrement

J’ai toujours aimé le sport, mais j’en faisais beaucoup moins à cause de ma prise de poids (35kg pris suite à des problèmes hormonaux), je n’y arrivais plus, je n’en avais plus envie, j’avais honte, tout simplement. En France le sport devenait une torture, une nécessité « pour perdre du poids » et non plus un plaisir.

Ici, j’ai repris goût au fait de sortir, de me balader, j’ai pu m’ouvrir au « healthy lifestyle » sans être en train de compter tout ce que je mange, ce que je dépense, et faire la balance des deux. Je me suis remise au sport, simplement, sans complexes, sans me sentir jugée. J’ai commencé par en faire à la maison, puis à tester un cours de Zumba, puis je me suis inscrite dans une salle de sport, puis dans un club de Tae Kwon-do, je me suis mise à la course à pied, … et la prochaine étape est la randonnée !

C’est amusant parce que dans les salles et clubs de sport on voit des gens de toutes morphologies bouger en s’amusant, c’est ça le point finalement. Et ici je ressens vraiment cela : « having fun is the key ».

Cette motivation vient particulièrement des autres… Lisez le point suivant !

#3 Sortir quel que soit le temps

Ici les gens sortent quelle que soit la météo, qu’il fasse gris ou qu’on ait un ciel bleu, les gens ne restent pas cloîtrés chez eux. Ils sortent, ils vont faire quelques courses à la supérette du coin, balader leur chien dans le parc, faire un tour du quartier… Il y a également ceux qui se baladent en vélo, ceux qui courent, ceux qui font du rameur ou du paddle sur la Cam, la rivière qui traverse Cambridge.

Il y a toujours du monde dans les rues, c’est très dynamique et ça donne envie de faire également partie du mouvement. Alors on sort le vélo, on se lance aussi.

#4 Participer aux festivités tout au long de l’année

… et faire des gâteaux pour ces occasions.

Il y a toujours quelque chose à fêter, il y a Noël, Pâques, le jour de çi ou de ça, … J’ai en tête un exemple réçent : le Pi Day. Mon mari travaillant dans l’IT, c’est un jour qui était important pour eux. La société avait même prévu un concours de gâteaux avec plusieurs catégories : le plus joli, le meilleur, et des récompenses étaient même prévues. Du coup mon chéri m’avait demandé d’en faire un (et nous avons même gagné le prix du « plus joli cadeau ! »).

Les anglais adorent célébrer, ils décorent, envoient des cartes de vœux, ils sont très friands de ces moments-clefs. C’est à chaque fois une nouvelle occasion pour sortir, rencontrer les gens, s’amuser, boire un verre.

#5 Faire mes courses n’importe quand

Imaginez faire vos courses en rentrant du cinéma, vers 23h30 en semaine. Ou y aller le dimanche après-midi plutôt que de faire la course en débauchant le soir à 18h30. Ici on peut :]
Les gros hypermarchés sont ouverts en semaine jusqu’à minuit, et ouvrent à 6 heures du matin, et sont également ouverts le dimanche tout la journée !
Je trouve ça génial, parce que ça enlève du stress au quotidien.

Et vous, quelles habitudes avez-vous adoptées ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires

  1. Ophélie G.

    T’imagine si on devait attendre qu’il fasse super beau pour sortir de chez nous ? On aurait l’air fines, tiens ! En tout cas, je partage pas mal de tes habitudes (sauf le sport ahah). Je n’y avais pas pensé pour les fringues en magasin, mais c’est clair que ça change la donne ! En Angleterre, je fais partie de la taille la plus commune (12-14) et c’est tellement agréable de pouvoir TOUT acheter, sans se soucier des petites/grandes tailles. Par contre, Primark a récemment changé son mode de « size » et je trouve le nouveau vraiment pas adapté à ma morphologie.. Faudrait que je vois si c’est pareil dans les autres enseignes. xx

    Répondre
  2. Maëlle

    Ah mais ce sont aussi des habitudes que je remarque au Québec. On sent l’influence anglosaxonne c’est fou!
    Quant aux magasins qui proposent des vêtements de toutes tailles je trouve cela vraiment agréable! Quel enfer en France!

    Répondre
  3. Morgane

    Je vois qu’en Espagne où je vis comme en Angleterre, on peut faire ses courses TOUT LE TEMPS et ça c’est la vie haha ! Et comme chez toi, ici aussi en Espagne on est tout le temps dehors :-)

    Répondre
  4. Lucie

    Je me reconnais dans toutes ces habitudes et je les ai emporte avec moi en NZ parce que culturellement on reste dans le meme segment :)

    Répondre
  5. Elia

    C’est vrai que je n’avais pas fait attention, mais je n’ai jamais acheté autant des magasins physiques que depuis que je suis en Angleterre !

    Répondre
  6. 3 kleine grenouilles

    Sortir quelque soit le temps… Mon mari, allemand du nord de l’Allemagne, le fait aussi. Il propose toujours de faire une balade dans la nature, même si ça pleut… sauf que je déteste ça ! Alors, il me répète « es gibt kein schlechtes Wetter, nur falsche Kleidung! »…
    Sinon, ton gâteau est superbe et très appétissant.

    Répondre
    • MamzelDree

      Ahah, c’est amusant, ma grand-mère maternelle (allemande) me disait ça aussi :] Avant de sortir se balader elle préparait un bon Käsekuch qu’on mangeait en rentrant… :)

      Répondre