Wil a été mon meilleur ami pendant plus de dix ans, il était mon confident, l’oreille ouverte à toutes mes pensées, les plus stupides, les plus drôles, mais aussi les plus sombres et inquiètes. Il a partagé certains de mes meilleurs souvenirs, et a été l’épaule sur laquelle je me suis épanchée lors des pires. Et vice versa. Si à l’époque on nous avait dit que dix ans après nous formerions un couple, on aurait ri à gorge déployée mais nous ne l’aurions jamais cru. Et pourtant.

10 ans c’est ce qu’il nous a fallu pour vivre nos expériences, découvrir qui nous étions, et forger plus encore ce lien entre nous, mais aussi découvrir ce que nous voulions faire de nos vies, professionnellement comme personnellement.

#bouquet #wedding #bressuire #mariage #poitoucharente W/ @ithinuel

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Et nous y voilà. Mariés. Happily Married même !
Nous avons mis du temps à comprendre, mais une fois fait, tout s’est enchaîné assez vite. L’an dernier nous nous sommes mariés civilement en tout petit comité, juste les parents, les frères, et les témoins. Nous voulions faire une vraie fête avec nos amis, nos proches, ces gens qui comptent pour nous, même si on ne les voit pas souvent/beaucoup, même si on habite loin les uns des autres. Ca fait un an et demi qu’on prépare cette fête, et dans 5 semaines nous y serons !

Nous avons tellement hâte !
Ce qui est amusant là-dedans c’est que je ne me savais pas SI intéressée par le mariage de manière générale, et encore moins pas l’organisation d’un tel événement. Tout a été un peu plus compliqué parce que nous sommes expatriés, un coup en Belgique, et maintenant en Angleterre. Il a fallu bien nous organiser pour que les quelques jours qu’on passait en France soient « worth it », nous avons passé beaucoup de temps à chercher LE lieu, LE traiteur. Nous fonctionnons au coup de cœur, et nous avons hâte de voir si c’était une bonne idée.

Le passage à la Mairie a été très court, très formel. C’est pourquoi, lors de notre fête fin septembre prochain, nous avons décidé de faire une cérémonie laïque, afin de parler d’amour, d’amitié, de partager des sujets qui nous touchent via des lectures, des chansons. En préparant cette cérémonie d’engagement laïque je me suis découvert une passion pour ce sujet. J’en suis la première étonnée. C’est très particulier et très nouveau. J’ai d’ailleurs créé Ma Cérémonie d’Engagement, où j’y partage des conseils, des idées de textes, de rituels, de musiques, etc. Nous avons reçu des réactions très différentes à propos de ce type de cérémonie, la plupart étaient ravis de ce choix, et avaient hâte de découvrir ce qu’on allait créer, et d’autres (seulement une poignée) ont été très étonnés voire même choqués qu’on décide de ne pas passer à l’église. C’était très intéressant d’échanger à ce propos, de découvrir les coutumes et habitudes des uns et des autres quant au mariage, et surtout le besoin pour certains de passer à l’église pour valider une union.

J’avais beaucoup d’a priori sur l’organisation d’un mariage, j’avais du mal à comprendre que des personnes puissent « autant se prendre la tête » pour un tel sujet, mais après ces 18 mois d’organisation… je peux finalement comprendre ! Tout peut très vite devenir un problème : le budget, le financement, le lieu (ville), le type de lieu, les plats, le programme, le type de cérémonie, la liste des invités, le thème, la date, la décoration, les couleurs, oh et le dernier en date… le placement des invités !
Mais petit à petit ça se fait, on y arrive. Il nous reste encore quelques éléments à faire et à terminer et nous serons prêts !

On entend souvent « c’est votre mariage, c’est vous qui décidez, vous faites ce que vous voulez« , mais un mariage c’est un événement qui peut être l’occasion pour des familles de se retrouver au point d’inviter « tout le monde », ou des traditions familiales qu’il faut absolument suivre et qui peuvent être très différentes d’une famille à l’autre et trouver des compromis peut être très compliqué parfois. C’est souvent « celui qui paie qui décide » soyons francs. Mais heureusement nous avons été bien entourés pour le nôtre. <3 Nous n’avons plus qu’une hâte… y être !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

  1. Chicky Poo

    J’espère que tu partageras quelques images :) C’est vrai que l’organisation d’un mariage ça prend du temps… Et alors le plan de table est probablement ce qui m’a le plus gonflée ! ^^ Profitez bien de votre jolie fête :)

    Répondre
  2. Clarisse - Pipelette & Gambettes

    L’Eglise je pense que pour beaucoup c’est pour le cadre et la tradition plutôt que le coté spirituel. C’est justement en réponse à cela que j’espère que les cérémonies laïques se développent. Parce que je suis moi même dans cette idée de passer à l’Eglise pour le cadre plus que pour autre chose, et j’admets que je trouve cela étrange. Mais les traditions sont fortes.
    J’espère que vous passerez une super journée et que vos invités apprécieront la cérémonie que vous avez préparée.

    Répondre
  3. Maman Voyage

    Une journée magnifique en perspective ! Le lieu est plein de charme ! Nous aussi, nous avions choisi de créer notre propre cérémonie laïque, sur le lieu. Même les plus déçus du « sans église » ont dit après coup que c’était très beau, très touchant et que ça nous ressemblait. Finalement, c’est l’essentiel : vivre un mariage qui nous ressemble. Je vous souhaite le meilleur ! Et attention : si vous louez une voiture spéciale, bien conduire à droite alors ;-). Où sera le voyage de noces ?

    Répondre