L’an dernier nous vivions en Belgique, et nous avons acheté une voiture neuve. Notre première voiture neuve ! <3. Quelle joie, et quel grand moment, nous l'avions reçue juste quelques jours avant notre mariage. Mais quelques mois après... surprise, nous avons déménagé en Angleterre. Nous ne voulions pas nous séparer de notre jolie Skoda Rapid Spaceback, alors nous avons décidé de l'amener avec nous. Mais importer sa voiture en Angleterre est tout un parcours !

Voici la procédure pour importer sa voiture en Angleterre.

La règle est simple, il faut déclarer / enregistrer tout véhicule (voiture, moto, camping-car…) qu’on importe de manière permanente en Angleterre. Ce n’et pas valable pour les scooters mais je ne saurais pas vous en dire plus sur ce sujet.

Vous allez me dire « oh mais y a une histoire de six mois dans le pays…« . Oui. On considère que vous résidez dans un pays si vous y passer plus de six mois. Si vous voulez plus d’informations, cette page explique très bien ce sujet.

Exemple de cas :
1. Vous êtes français(e),ou de n’importe quel pays d’Europe, vous emménager en Angleterre et y venez avec votre voiture.
2. Vous êtes français(e), ou de n’importe quel pays d’Europe, vous avez acheté une voiture neuve (- de 2 ans) en France ou autre pays d’Europe dans lequel vous avez vécu, et venez vous installer en Angleterre.

Prévenir le HMRC de la venue de votre voiture : NOVA

On commence donc par prévenir le HMRC que vous avez importé le véhicule
C’est une étape très importante, puisqu’il faut le faire dans les 14 jours suivant votre arrivée dans le pays. Pour ce faire, il faut prévenir le NOVA (Notification of Vehicule Arrival). C’est simple, on se connecte au site du HRMC, on remplit des formulaires. Et on attend une réponse.

Quelques jours plus tard vous recevez une notification par email disant que vous avez un nouveau message sur votre compte HMRC.
Mais attention, pour accéder à votre messagerie il vous faut un NIN. Alors oui, on vous le demande pour lire le document qu’on vous renvoie, mais pas pour informer que vous importez un véhicule.

Une fois que vous obtenez votre NIN, vous pouvez donc check la messagerie et renvoyer les informations complémentaires qu’ils vous demandent, comme la preuve d’achat, le nombre de kilomètres au compteur, la facture, … etc.
Nouvelle notification, nouveau message. Attention les messages s’effacent au bout de 30 jours ! Qu’ils soient lus ou non.

C’est la partie où je vous parle de notre expérience, on nous a demandé à ce niveau de payer la taxe de la voiture. Ou plutôt de repayer du coup, puisque nous avions déjà payé les 20% de taxes mais en Belgique. Malheureusement, nous n’avions pas d’autres choix que de les payer, nous avions même un délai (2 semaines) pour le faire.
Nous avons alors contacté le garage qui nous l’avait vendue, mais ils n’avaient jamais entendu ce type de problème, l’escaladant jusqu’à sa hiérarchie. Finalement, nous avons directement contacté le gouvernement belge, et le gouvernement anglais. Mais ils se renvoyaient la balle « C’est à la Belgique de vous rembourser puisque la voiture a moins de deux ans », « non c’est à l’Angleterre de vous rembourser, vous n’étiez pas censés les payer en arrivant ». Nous avons continué de les relancer, quand nous avons finalement reçu une réponse nous disant de contacter la Commission Européenne pour ce type de problème.
Nous avons alors écrit un email avec la terre entière en copie (le gouvernement anglais, belge, la commission européenne, le garage qui nous a vendu la voiture), disant « bon voilà le problème, on vous met tous en copie, on est tous des êtres intelligents alors trouvons une solution. ».
La commission européenne nous a alors répondu que notre cas ressemblait à l’un de ceux présentés sur leur site, via lequel on a pu ouvrir un « cas ».
Quelques jours après nous avons reçu une réponse du gouvernement anglais nous disant qu’ils nous envoient un chèque sous 10 jours afin de nous rembourser les taxes !

Ouvrir une enquête auprès de la Commission européenne

Une fois toutes ces aventures passées… on en était déjà à plus de cinq mois sur place… L’administration n’est pas plus rapide ici…

L’assurance de votre véhicule pendant ces changements

Attention, attention. En France votre assurance ne vous couvre plus après 3 mois si vous changez de pays de résidence. En Belgique c’est six mois. Mais l’assurance ne vous prévient pas forcément.
Bien entendu on ne vous assure pas en Angleterre tant que vous n’avez pas de plaque anglaise, qu’on ne vous donne pas si vous n’avez pas effectué les changements dans un garage…
Il y a bien moyen d’avoir une assurance voiture, mais c’est très cher et réservé à une seule personne / véhicule via BIBA Insurrance.

Changements à effectuer sur le véhicule

1. adapter la voiture pour la route en Angleterre
Vu qu’on roule à gauche, il faut changer l’orientation des feux à l’avant. Sur certains modèles cela peut se faire via un simple réglage, sur d’autres il faut changer les blocs phares. Pour vous donner un ordre d’idée, sur notre voiture : 600 pounds (2 blocs phares + main d’oeuvre).

2. affichage de la vitesse en mile per hour
Sur certains modèles de voiture on peut changer cela, c’est très pratique. Mais pour importer son véhicule en ANgleterre il faut que cet affichage soit permanent. Cette subtilité est importante car là il ne s’agit pas que de changer l’affichage digital. Par exemple sur notre voiture, on peut avoir la vitesse en mph mais c’est une info qu’on peut changer, par exemple c’est le même écran sur le tableau de bord qui nous sert lorsqu’on veut voir la consommation de la voiture, etc. Dans ce cas il faut changer tout le compteur. Encore pour vous donner un exemple, sur notre voiture, cela oûterait 600 pounds (juste le compteur, donc probablement encore 200 pounds pour la main d’oeuvre).

3. les feux anti brouillard arrière
là il faut soit en avoir deux (un à gauche et un à droite) dans ce cas là aucun problème, ou alors un seul mais il doit être à droite et sur les voitures continentales ils sont… à gauche. Pour ce cas, je n’ai pas d’ordre de prix à vous communiquer, je ne sais pas.

4. faire un MOT
Il s’agit d’un contrôle technique à faire, (selon l’âge de la voiture et du kilométrage).

Une fois tous ces éléments faits, et les dossiers remplis avec les justificatifs officiels du garage montrant les changements effectués, vous recevrez des plaques d’immatriculation anglaise et vous pourrez alors trouver une assurance. Ophélie du blog EvilFromParadise a fait un très bon article à ce sujet. Vous aurez ensuite la taxe de roulage à payer. Et enfin vous pourrez rouler !

Ces informations ont été récupérées auprès de la VCA et la DVLA. Nous avons appelé à plusieurs reprises afin de bien vérifier ces données surtout pour le point 2. Mais la liste des éléments à faire et à changer sur la voiture dépend de l’année, du type, etc. Donc vérifiez bien par vous-même également.

Les liens importants :
Site de la DVLA
Site de la VCA « Vehicule Certification Agency »
Site du HMRC concernant le NOVA
Biba insurance

Nous avons eu beaucoup de mal à récupérer toutes ces informations, et avons découvert au fur et à mesure les frais à engager pour l’import de la voiture. Ok pour les bloc phares, puis on apprend qu’il faut également changer le speedometer, le feu arrière, bref… nous avons pris la décision de revendre notre jolie voiture, et d’en racheter une ici ensuite !
Quelle aventure (et source de stress également pour le coup) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

    • MamzelDree

      De rien ;)
      Non non, ça ne gêne pas vraiment. A la limite sur les petites routes oui… si tu veux dépasser. Mais bon, on est plus souvent en ville ou sur les autoroutes. Mais de toutes façons, nous allons bientôt en acheter une ici. Il faut juste d’abord ramener la nôtre en France, la vendre… ça va mettre encore un peu de temps !
      Et toi, ç a y est tu as ta voiture ? :)

      Répondre