J’avais commencé à vous raconter les difficultés auxquelles nous avons fait face concernant la procédure pour importer notre voiture en Angleterre.

Pour (essayer de) résumer, en Juillet 2017 nous avons acheté une voiture neuve en Belgique où nous habitions à l’époque. Quelques mois plus tard une nouvelle opportunité professionnelle nous a amenés à déménager en Angleterre. Une fois installés nous avons commencé les démarches pour gérer nous-même la paperasse concernant l’importation de la voiture, et là c’est la catastrophe.

View this post on Instagram

Back on the road w/ @mamzeldree

A post shared by Wilfried Chauveau (@ithinuel) on

Le garage Skoda le plus proche ne connaissait rien aux étapes de cette procédure, on nous disait qu’il fallait faire ça que ce serait bon, mais à chaque fois qu’on pensait avoir fait ce qu’il fallait le garage nous trouvait de nouveaux éléments… et des trucs qui coûtaient la peau du Q, un rein, un bras, tout ce que vous voulez.

Par exemple :

+ pas de surprise pour ce point, il fallait régler les phares : sur certains modèles on peut juste régler les feux pour les adapter à la route anglaise (£100 il s’ait « juste » d’un réglage), mais sur d’autres modèles il faut acheter et changer les blocs de phare (£600 x 2 + la main d’oeuvre)

+ afficher la vitesse en miles per hour et non en km/ heure : bien sûr sur les modèles réçents on a l’affichage digital, mais le garage nous disait qu’il fallait changer TOUT le compteur pour que l’affichage soit permanent : (£1000 + la main d’oeuvre) Vous allez me dire qu’on peut acheter ce type d’élément moins cher sur eBay, mais qui dit voiture neuve dit aussi garantie, donc neuf, sinon la garantie n’est plus valable.

+ le feu anti-brouillard arrière : sur les véhicules européens lorsqu’il n’y a qu’un feu anti-brouillard à l’arrière il est du côté gauche, il doit être à droite en Angleterre. Il s’agit d’un branchement rapide à effectuer (Prix de la main d’oeuvre du garage). Certaines voitures ont deux feux anti-brouillard, dans ce cas il n’y a rien à faire.

View this post on Instagram

#Dartford #Bridge We/ @mamzeldree

A post shared by Wilfried Chauveau (@ithinuel) on


Nous étions tellement dépités parce que la liste des trucs à faire / payer ne faisait que de se rallonger et n’avaient rien à voir avec les informations qu’on avait reçues. Au départ il s’agissait simplement d’effectuer un réglage des feux avant, puis nous avons découvert que pour notre voiture il fallait changer les bloc phares, puis on a appris pour le reste.
Et là l’addition n’était plus du tout la même, là on parlait de dépenser £4500 pour l’importer !

En parallèle nous apprenions que l’assurance belge avait stoppé (sans nous avertir et alors que je les avais prévenus de notre déménagement en Angleterre, de notre volonté de l’importer aux UKs et qu’ils m’avaient dit par téléphone ok ils nous assurent pendant ce temps), alors nous avons dû prendre une décision en urgence : céder la voiture à mes parents afin qu’ils puissent l’importer en France, l’assurer (tout en nous la laissant ici quelques mois) , puis essayer de la vendre en France afin d’en racheter une en Angleterre.

Mais bon, vous savez très bien… une voiture neuve décote énormément durant sa première année, donc forcément le prix était trop élevé, nous ne voulions pas du tout nous en séparer donc nous ne baissions pas le prix…

Nous avons décidé de tenter de passer par une société spécialisée dans l’importation des véhicules appelée My Car Import qui gérait tout le processus de A à Z. En voyant les photos du type de voitures dont ils s’occupaient on avait peur du prix… Mais demander un devis ne coûte rien, n’est-ce pas ? Eh bien, ils se sont occupés de notre voiture pour £1400.

Nous avions déjà les blocs phares donc il ne fallait plus que les installer. Ils nous ont aussi expliqué que ce sont les garages qui préparent les véhicules qui affirment à l’état qu’elles sont prêtes pour la route. Donc nous annoncer l’obligation de changer le bloc d’affichage de la vitesse n’était qu’une manœuvre pour nous faire ouvrir notre porte-monnaie.


On a signé, ils se sont occupés de tout, l’affaire était pliée en 3 semaines !

On a reçu les papiers pour notre voiture, nos plaques d’immatriculation, on a pu dans la même journée trouver une assurance et aller installer nos plaques d’immatriculation.
C’est officiel, notre voiture est anglaise ! :]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Fanny - Le jour où

    Bonne nouvelle ! C’est chouette pour vous. Ça fait quand même une somme mais beaucoup moins que ce qu’on vous disait.
    J’étais aussi dans ton cas mais avec une voiture de 2004. Au final, je l’ai vendue 1750€ en France et j’ai racheté la même avec le volant à gauche et moitié moins de kms pour £1000. Je n’en reviens toujours pas des petits prix pour les voitures d’occas en Angleterre.
    Et pour l’assurance, ça ne te revient pas à trop cher ? La plupart des compagnies ne voulaient même pas assurer la mienne ou me demandaient un prix fou…

    Répondre