Cela faisait quelques temps que je ne m’étais pas prêtée au jeu des #HistoiresExpatriées (cet e-event organisé par Lucie du blog L’occhio di Lucie pour parler de la vie à l’étranger), par manque d’inspiration principalement. Mais me revoilà ! Ce mois-ci nous allons parler de « vert ». Sur le groupe Facebook dédié, Lucie présentait le thème ainsi : « Racontez nous, en vrac, ce que ça vous inspire. La symbolique de cette couleur dans votre pays d’adoption ? Un coin de nature particulièrement vert, votre petit refuge loin du béton ? La couleur de la chambre de votre première coloc qui vous rappelle de bons souvenirs ? Vert, comme un thé japonais sous un cerisier par un après-midi limpide ? Que le vert vous évoque les espaces verts, les trèfles à quatre feuilles ou les yeux verts du serpent de la jalousie, faites de ce thème le votre pour nous offrir, en mai, une bouffée verte.« 

Pour moi ce thème me fait directement penser à mon jardin. C’est un espace que j’aime tout particulièrement, je l’affectionne sincèrement, et en ce moment encore plus que d’habitude.

Mon jardin c’est cet endroit où je m’occupe et me change les idées. J’y profite de l’air frais, j’observe la nature vivre sa vie, et je m’occupe les mains. Ce qui m’éloigne pour un temps de mes écrans et de mon travail avec grand plaisir ! C’est cet endroit dans lequel je me sens bien, un petit espace pour moi, pour mon mari, où je profite de la verdure.

C’est là que j’ai installé mon potager qui me donne chaque année beaucoup de fruits et légumes. Et que je retravaille et agrandit également depuis 3 ans. Cette année est spéciale puisque le potager a pris de l’essor. Je l’ai beaucoup agrandit et j’y passe beaucoup de temps. Surtout pendant le confinement… et surtout au début.

C’est tellement chouette de le voir évoluer chaque jour, d’observer les plantes grandir et évoluer.

C’est l’endroit où je flâne dans le hamac, me laissant bercer doucement en observant les nuages passer. Parfois on voit des avion de type Cessna passer (il y a un aéroport et une école de pilotage pas loin), et certains font même de l’aéro, des figures dans le ciel .Souvent il y a des smileys ou des cœurs dans le ciel… Si on lève les yeux au bon moment on peut les voir ! Ca égaie tout de suite la journée ! Et c’est plutôt marrant !

Mais le plus souvent j’y suis posée pour lire, ou pour m’occuper de mon BUJO.

C’est également là que j’observe les plantes pousser, que je sens les fleurs du jardin. Chaque année je prépare des jolis pots dans lesquels je mets des graines de fleurs, souvent plutôt des mélanges. Comme ça au printemps lorsque ça pousse je découvre avec surprise ce qui arrive.

Nous avons également un lilas dans le jardin et d’autres fleurs qui embaument l’air.

C’est également là qu’on en profite pendant les belles journées, à faire griller de la viande et des légumes, à manger ensemble, à profiter. Ou simplement s’asseoir dans le transat’ pour lire un peu.

Et enfin, c’est dans ce jardin que la nuit nous levons les yeux au ciel. Nous nous installons confortablement (et chaudement) pour contempler ces petits points lumineux au-dessus de nous, très loin de nous. Nous en profitons pour chercher les constellations, que nous nous remémorons leurs récits mythologiques… mais aussi observer les satellites passer, voir l’ISS et penser à ceux qui y sont actuellement…

https://www.instagram.com/p/B-K28VBlTH7/?utm_source=ig_web_copy_link

Et vous ? Si je vous dis « vert » à quoi pensez-vous ?

Lisez les autres participations chez :

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires

  1. Perrine

    J’ai grandit en appartement et c’est mon rêve d’avoir un jardin ou une terrasse pour faire un petit potager !

    Répondre
  2. Elia

    Quel bonheur d’avoir un jardin comme le tien, et en plus un potager c’est trop top. En venant à Oxford, on s’était dit, pouaaaah pas besoin de jardin on passera notre temps au pub. Et les pubs ont fermé. VDM :D

    Répondre