Comme vous l’avez compris, avec mon Mari nous venons d’emménager à Cambridge, aux Uks. Un retour dans ce pays pour moi, et la découverte de l’Angleterre pour lui. Nous sommes arrivés la première quinzaine de Décembre ici. J’aimerais faire le point sur l’année passée en Flandre, dans cette petite ville de la Belgique flamande. Nous y avons vécu un an. Presque tout pile, à quelques jours près.
Je vous le présentais justement dans mon article participant à la 1ère édition des #HistoiresExpatriées sur la thème « Mon quartier ».
C’est l’occasion de faire le point sur ce que j’ai aimé jusque là :

1. La nature

La Flandre est une région très verdoyante, et on y trouve de jolis coins de nature.

Par exemple, à Erpe-Mere, juste à côté de la GementeHuis (mairie^^) il y a un étang :

Joli ! W/ @ithinuel #ErpeMere #Sunday #walk #Sunny

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Sortir prendre l'air… Découvrir de jolis endroits près de la maison… #ErpeMere w/ @ithinuel

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

A dix minutes de notre ancien « chez nous » on peut aussi trouver de jolis coins comme celui-ci à Aalst :

Une petite balade à #Aalst avant la pluie. W/ @ithinuel #Alost #flandres #belgique #Visitflanders #expatlife #expat

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

2. Les châteaux

La Flandre compte beaucoup de châteaux en excellent état, c’est un vrai régal de les découvrir, les visiter et de s’y balader.
C’est l’occasion de découvrir l’histoire de ce pays, que je ne connaissais finalement que très peu en y emménageant.

La petite sortie qui se transforme en restau + belle balade à #Zottegem w/ @ithinuel #KasteelVanBreivelde #Kasteel #Flanders @visitflanders

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Le #ChateauDesComtes à #Gand est superbe ! #ChateauMedieval #ChateauFort #ghent #gent #Gravesteen #MoyenAge @visitgent @visitflanders

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

#floraliabrussels #Bruxelles #Brussel #BelgianCastle #BelgianBlogger #tulipes

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

3. Les canaux

Balade à #Gand et vue sur les canaux :) #ghent #gent #Schelde

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Cette ville est vraiment belle, de jour comme de nuit ! #Gand #ghent #gent @visitflanders @visitgent

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

C'est super joli par ici ! @visitflanders #oudenaarde #audenarde #flandre #BelgianBlogger #Schelde

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

4. Découvrir des villes magnifiques

Gand, une ville qui m’a beaucoup émue !
Je vous en parlais ici, et .

Bruxelles

même si je n’ai pas pu la visiter de long en large, j’y suis passée à plusieurs reprises en coups de vent, découvrant rapidement des quartiers ou des rues spéciales, mais jamais en flânant tout un après-midi par exemple. Cela restera une petite déception pour moi.

Nous avions tout de même visité l’Atomium lors de notre première venue en Belgique, lorsque nous étions venu pour l’entretien de mon mari. C’est d’ailleurs au pied de l’Atomium qu’il m’avait demandé de l’épouser ! <3

La jolie vue sur la ville de #Bruxelles W/ @ithinuel #Brussel #NiceView

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Aalst, c’est une ville située à mi-chemin entre Bruxelles et Gand, et nous habitions à 5 minutes de là. Nous y faisons nos courses, des balades, bref nous y allions souvent.
C’est une ville vraiment charmante, je vous en parlais dans cet article sur la ville, dans celui-ci concernant une église magnifique, et du Carnval d’Aalst.

Magnifique ! Découverte de la ville d' #aalst #alost aujourd'hui w/ @ithinuel

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Gros coup de <3 pour cette ville ! :) #KerstMagie #MarcheDeNoel #Aalst #Alost

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Bruges.
Nous y sommes allé deux fois. Une première en plein mois d’Août, même si la ville est magnifique nous avions détesté. La foule… trop de gens… trop d’appareils photos, beurk. Et une seconde fois, à l’ouverture du marché de Noël et là… c’était juste splendide !
Je vous en parlais dans cet article.

Découverte de #Bruges pour la journée w/ @ithinuel #Brugges @visitflanders @visitbruges #flanders #Belgium

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

5. La langue

Ah la Belgique et ses trois langues nationales : français, néerlandais et allemand. Elles ne sont pas toutes parlées partout du coup se faire comprendre peut rapidement devenir un gros casse-tête.
Habitant en Flandre, la langue officielle est le néerlandais, enfin le flamand. Pour les courses ou autres, cela ne pose pas de problèmes puisque dans les magasins tout est écrit en français et en néerlandais, mais notre contrat de location par exemple est en néerlandais. Ou à la maison communale (= mairie en France) ils ne parlaient QUE le néerlandais. Alors bien entendu il y a eu quelques couacs et quiproquos depuis un an. D’ailleurs beaucoup de flamands nous ont pris pour des wallons étant donné que nous parlions français , pour vous dire… si j’avais eu 1€ à chaque fois que j’ai dû dire que j’étais « française de France » je pense que j’aurais un joli pactole à l’heure qu’il est. Une fois que le fait que nous parlions français parce que nous venions de France (et non de Wallonie) était clair, certains parlaient tout à coup français.

Bien entendu, en arrivant ici nous avions pris la décision d’apprendre la langue. Nous voulions suivre des cours, mais cela a été assez compliqué, car nous étions arrivés en Décembre, donc le temps de nous inscrire, d’obtenir les rendez-vous pour les tests de niveau, … puis trouver un cours dans une ville qui nous convienne… Lorsque nous pensions enfin pouvoir commencer les cours, c’était l’été et bienentendu les classes ne reprenaient qu’en septembre.

Mais nous avions prévu le coup, et nous avions commencé à apprendre par nous-même. Quel que soit le pays dans lequel on va, il nous parait normal d’apprendre quelques mots et phrases pour nous faire comprendre un minimum. J’ai eu la grande surprise de découvrir que le NL parlé ici ressemblait beaucoup à l’allemand (ou plutôt le patois allemand que parle ma famille). Du coup je comprenais, pas tout certes, mais globalement oui. Puis nous avons commencé à parler, à communiquer. Un peu, puis de plus en plus. Et les commerçants et voisins nous reconnaissaient, savaient que nous étions français et que nous appreionons la langue par nous-même. C’était de plus en plus amusant de parler avec eux, ils voyaient nos progrès en néerlandais et on commençait vraiment à communiquer ensemble.
Mon mari a beaucoup progressé car il travaillait dans une entreprise dont l’équipe était principalement néerlandophone. Moi pas tant que cela, je comprenais beaucoup mieux, mais j’attendais vraiment les cours car même si je connaissais les mots je n’avais pas du tout la bonne prononciation. Tout me rappelait l’allemand, du coup je parlais en allemand, et non en néerlandais.

Y a plus qu'à… #ApprendreLeNl #NL #ExpatLife #belgianblogger

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Dès notre arrivée j’ai fait la connaissance -un peu par hasard- de Pauline, via son manuel « Néerlandais Récap’ 1 ». Nous nous sommes donné rendez-vous à Aalst pour y voir le Carnaval, et à cette occasion elle nous a offert un exemplaire de son premier manuel d’apprentissage du NL. Oui oui, SON MANUEL (enfin son premier, parce que depuis, elle est en train d’en préparer un autre !). Je vous en reparlerai bientôt, un article lui sera très prochainement dédié sur le blog.

Allez hop… Je commence le manuel de @paulinenissen pour apprendre le #Nl ! Encore merci pour ce très joli cadeau ! :) #ApprendreLeNl

Une publication partagée par Adrienne Chauveau Zmiko (@mamzeldree) le

Ce n’est pas si évident de noter « juste comme ça » ce que j’ai aimé de ce pays, parce qu’il avait tant de choses, alors essayons en vrac :

Ce que nous avons aimé :
notre maison – nos voisins – la langue – les spécialités du pays – les frites – les friteries – les gaufres – le chocolat – Gand – les rencontres

Ce que nous n’avons pas du tout aimé :
le trafic – la pollution lumineuse –
Finalement ce que nous n’avons pas aimé se résume vraiment à cela…

Cette expatriation a été une vraie bonne surprise et riche de très belles rencontres, des sourires, des rires, des amitiés qui nous ont marqués, des gens qu’on ne peut pas oublier. C’est le tremplin dont nous avions besoin. :]

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

  1. Petitgris

    Le coup du flamand qui se met à parler français quand il est sûr que tu viens vraiment de France, je l’ai souvent souvent ! J’ai la même chose lorsque je vais chez mes enfants en Suisse alémanique lol Super que tu gardes de si bons souvenirs des Flandres ! Bonne continuation en Angleterre Bisous

    Répondre
  2. Natieak

    Te voilà donc repartie pour l’Angleterre .Je vous que cette année a été une belle découverte.C’est dommage que tu n’as pas pu bénéficier de cours , cela aurait été plus rapide . En tout cas ,tu as du mérite d’avoir voulu l’apprendre par des manuels, ce n’est pas facile. J’essaie avec le Russe mais je manque de régularité.

    Répondre